14 avril 2008

Image_3812_

L’association Père Laval se destine à conduire le parrainage d’enfants en grandes difficultés à l’Ile Maurice . Composée de deux groupes de volontaires français et mauriciens pour le suivi de l’action dans chaque pays, elle a été créée à l’initiative du père Alexis Wiehe, curé de la paroisse de la ville de la Garde dans le Var.

A la suite d’un voyage se voulant au service de la population créole ans les milieux les moins favorisés, une triste réalité a sautée aux yeux d’une quarantaine d’étudiant gardéens.

L’île Maurice est renommée pour  ses magnifiques paysages, ses plages de rêves et ses grands hôtels de luxe. Pourtant, derrière les grands portails de ces bâtiments, bien souvent de l’autre coté de la rue, est caché le plus grand trésor de cette île : sa population. Malheureusement, on y voit aussi parfois sa plus grande honte: les bidonvilles dans lesquels une partie de son peuple vit. Au cœur de ces quartiers, nous avons pu rencontrer des gens merveilleux plus accueillants malgré leur grande pauvreté et leurs souffrances que tout ce que nous avions pu connaître, . Nous venions pour tout donner et pourtant nous avons été submergés par la bonté de ces personnes qui ne possédaient rien et nous livraient tout.

Cette misère touche principalement les enfants à travers l’inégalité des chances créée par le système scolaire en place. Avoir une scolarité et surtout passer un examen comme le baccalauréat demande des fonds possédés par peu de gens. La plupart des élèves est donc obligée d’arrêter bien avant son terme ses études. De plus, à la fin de ce qui est pour nous le CM2, a lieu un examen pour tous les élèves qui est obligatoire pour poursuivre sa scolarité. Rien n’est prévu pour ceux qui échouent.

Face à ces nombreux problèmes, les mauriciens disposent de réseaux de solidarité extraordinaires et mettent en place des écoles tenues par des bénévoles. Malheureusement, ils doivent faire face à de plus en plus de demandes et manquent cruellement de moyens financiers pour soutenir leur action.

Après avoir passer trois semaines plongés au cœur de ces réalités, nous nous sommes demandés si notre voyage devait s’arrêter là et si nous allions reprendre nos vie privilégiées sans rien entreprendre. C’est là qu’est né l’idée de cette association.

Elle vous propose de parrainer un enfant mauricien afin de le soutenir financièrement et spirituellement dans le suivi de ses études. La mise en place d’une correspondance mensuelle est privilégiée entre l’enfant et son parrain. Les enfants, eux, sont suivis sur place par un groupe de bénévoles qui s’assure de la bonne utilisation des fonds. Cette action est simple et peut sauver la vie d’un enfant et par la même d’une famille.

Posté par parrainmaurice à 14:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L’association Père Laval se destine à conduire le

Nouveau commentaire